Les amas Ouverts et classification

Un peu de pédagogie pour les scientifiques curieux....
Répondre
Avatar de l’utilisateur
mickyman23
Messages : 1879
Inscription : 09 avr. 2019, 07:22
Localisation : Isère

Les amas Ouverts et classification

Message par mickyman23 » 23 janv. 2020, 19:40

Ce sont des groupes d'une dizaine à quelques centaines d'étoiles nées de l'effondrement d'un même nuage de gaz (nébuleuse gazeuse) relativement récent à l'échelle de la Galaxie.
De ce fait, la plupart des étoiles que contiennent ces amas sont jeunes et bleues de population I.

Certaines apparaissent encore enveloppées dans le cocon de gaz de leur naissance (les Pléïades, la Lagune, la nébuleuse de l'Aigle, ...).
Elles sont donc liées entre elles par gravitation avant de se disperser dans la galaxie au bout d'un certain temps.
Leur diamètre est au plus de quelques dizaines d'années-lumière.
Notre galaxie en compte plus d'un millier répartis à proximité de son plan apparent (la voie lactée).


La première étape de la classification est un indicatif en chiffre romain :
I: l'amas est détaché du fond stellaire avec une forte concentration centrale
II: l'amas est détaché du fond stellaire avec une légère concentration centrale
III: l'amas est détaché du fond stellaire sans concentration centrale
IV: l'amas est peu détaché, la zone étant plus dense en étoiles

Le deuxième indicatif est en chiffre arabe :
1 : toutes les étoiles présentent à peu près le même éclat apparent.
2 : les étoiles présentent une dispersion assez régulière de leur éclat.
3 : à côté de quelques étoiles très éclatantes, de nombreuses étoiles plus faibles se répartissent sur une gamme plus étendue de magnitude.
Le troisième indicatif est en lettre :
p : l'amas est pauvre, il possède moins de 50 étoiles.
m : l'amas est moyennement riche, il possède entre 50 et 100 étoiles.
r : l'amas est riche, il possède plus de 100 étoiles.
A noter qu'une autre classification est souvent utilisée : Celle d'Harlow Shapley.
Cette classification est toutefois beaucoup moins précise que celle de Trumpler.

Voici les différents types :
Type ''c'' : Très épars et de forme irrégulière.
Type ''d'' : Epars et pauvre en étoiles.
Type ''e'' : Moyennement riche.
Type ''f'' : Assez riche.
Type ''g'' : Très riche et dense.

Pour exemple nous prendrons l'amas IC 4665 d'Ophiuchus qui est un amas constitué d'une quinzaine d'étoiles de magnitudes à peu près égales, c'est aussi un amas très étendu, de forme irrégulière et bien détaché du fond stellaire. Il est donc de type ''c'' ou de type III 1 p.
Nous pouvons le comparer à l'amas M36 qui, lui, est plus concentré vers le centre, il comporte un assez grand nombre d'étoiles de magnitudes très différentes.
Il est lui de type ''f'' et de type II 3 m.
Newton 254/1000mm et 150/750mm sur EQ6-r Pro Goto
Lunette 72ED sur AZ GTI
LOMO 120mm
Correcteur de Coma pour F/4
Caméra Altaïr Hypercam 294c PRO TEC cooled / Touptek G3M-385C / EQMOD / Sharpcap PRO / Carte du ciel 4.2-1

Avatar de l’utilisateur
Guimby
Messages : 2970
Inscription : 23 avr. 2019, 13:08
Localisation : 24

Les amas Ouverts et classification

Message par Guimby » 23 janv. 2020, 20:03

Il me semblait avoir lu que les Pléiades traversaient un nuage de gaz qui n'était pas celui de leur naissance :think:
Quelqu'un en sait plus que moi?
Il faut que je retrouve ma littérature sur le sujet.

De plus, il me semble aussi avoir lu que les amas de situent en périphérie de la galaxie, et là il faut vraiment que je retrouve où c'est que j'ai lu ça...
HEQ5 Pro
SW 150/750 - SW 72ed - Celestron C8 vintage
ZWO Focuser - EFW Mini (LRGB) - ASI 1600mm PRO - IDAS LPS P2
---
Sony Alpha 65 défiltré entièrement
70-200 F2.8 (diaphragmé à F4) ou 85mm F1.4

Avatar de l’utilisateur
mickyman23
Messages : 1879
Inscription : 09 avr. 2019, 07:22
Localisation : Isère

Les amas Ouverts et classification

Message par mickyman23 » 23 janv. 2020, 20:06

Guimby a écrit :
23 janv. 2020, 20:03
De plus, il me semble aussi avoir lu que les amas de situent en périphérie de la galaxie, et là il faut vraiment que je retrouve où c'est que j'ai lu ça..
Attention toi tu parles des amas globulaires! Et pas des amas stellaire ouvert…. :whistle:
Newton 254/1000mm et 150/750mm sur EQ6-r Pro Goto
Lunette 72ED sur AZ GTI
LOMO 120mm
Correcteur de Coma pour F/4
Caméra Altaïr Hypercam 294c PRO TEC cooled / Touptek G3M-385C / EQMOD / Sharpcap PRO / Carte du ciel 4.2-1

Avatar de l’utilisateur
Guimby
Messages : 2970
Inscription : 23 avr. 2019, 13:08
Localisation : 24

Les amas Ouverts et classification

Message par Guimby » 23 janv. 2020, 20:35

mickyman23 a écrit :
23 janv. 2020, 20:06
Guimby a écrit :
23 janv. 2020, 20:03
De plus, il me semble aussi avoir lu que les amas de situent en périphérie de la galaxie, et là il faut vraiment que je retrouve où c'est que j'ai lu ça..
Attention toi tu parles des amas globulaires! Et pas des amas stellaire ouvert…. :whistle:
Aaaahhh! Bien vu ;)
C'est ça la nuance :)
HEQ5 Pro
SW 150/750 - SW 72ed - Celestron C8 vintage
ZWO Focuser - EFW Mini (LRGB) - ASI 1600mm PRO - IDAS LPS P2
---
Sony Alpha 65 défiltré entièrement
70-200 F2.8 (diaphragmé à F4) ou 85mm F1.4

Avatar de l’utilisateur
mickyman23
Messages : 1879
Inscription : 09 avr. 2019, 07:22
Localisation : Isère

Les amas Ouverts et classification

Message par mickyman23 » 23 janv. 2020, 21:36

Guimby a écrit :
23 janv. 2020, 20:35
Aaaahhh! Bien vu
C'est ça la nuance
J'ai créer un post pour t'expliquer la différence ;)
Newton 254/1000mm et 150/750mm sur EQ6-r Pro Goto
Lunette 72ED sur AZ GTI
LOMO 120mm
Correcteur de Coma pour F/4
Caméra Altaïr Hypercam 294c PRO TEC cooled / Touptek G3M-385C / EQMOD / Sharpcap PRO / Carte du ciel 4.2-1

Répondre