Les Différentes classifications d'astéroïdes et d'objets Transneptuniens

Un peu de pédagogie pour les scientifiques curieux....
Répondre
Avatar de l’utilisateur
mickyman23
Messages : 1879
Inscription : 09 avr. 2019, 07:22
Localisation : Isère

Les Différentes classifications d'astéroïdes et d'objets Transneptuniens

Message par mickyman23 » 14 janv. 2020, 19:52

Les Centaures
Les Centaures sont des astéroïdes qui naviguent autour du Soleil entre les orbites des planètes géantes. Le premier qui fut découvert est 2060 Chiron, en 1977.
On suppose généralement que ce sont des astéroïdes ou des comètes provenant probablement de la ceinture de Kuiper qui ont été éjectés de leurs propres orbites.


La Ceinture principale
La ceinture dite principale, entre les orbites de Mars et Jupiter, distante de deux à quatre unités astronomiques du Soleil, est le principal groupement : plus de 520 000 objets y ont été répertoriés à ce jour.
L’influence du champ gravitationnel de Jupiter les a empêché de former une planète. Cette influence de Jupiter est également à l’origine des lacunes de Kirkwood qui sont des orbites vidées par le phénomène de résonance orbitale.
Ceinture principale.JPG
Ceinture principale.JPG (45.88 Kio) Consulté 1144 fois

Géocroiseurs
Les astéroïdes géocroiseurs sont des astéroïdes dont l’orbite est relativement proche de celle de la Terre.
Les Amors, dont 433 Éros fait partie, les Atens et les Apollons en sont les principaux groupes.
Seuls les Atens et les Apollons croisent l’orbite de la Terre et l’intérêt grandissant qu’on leur porte est lié à la crainte de les voir entrer en collision avec celle-ci.


Troyens
Les astéroïdes troyens sont situés sur l’orbite d’une planète, aux deux points de Lagrange, L4 et L5.
La quasi-totalité des Troyens sont sur l’orbite de Jupiter.
Mars possède sept astéroïdes troyens, Neptune neuf, et la Terre un seul (2010 TK7).
À ce jour les autres planètes ne semblent pas en posséder, sans doute en raison de l’influence soit du Soleil, soit des planètes voisines susceptibles de perturber les points de Lagrange, ou n'ont pas encore été découverts.


La ceinture de Kuiper
Située au-delà de l'orbite de Neptune, elle semble être potentiellement la plus grande concentration de petits corps du Système solaire.
Le premier membre découvert de cette ceinture fut Pluton, longtemps le seul objet connu de cette zone.
Il faudra ensuite attendre 1992 pour qu'un autre objet de Kuiper soit découvert : ce sera (15760) 1992 QB1, classé par la suite dans la catégorie des cubewanos ou objets classiques de la ceinture de Kuiper. La découverte de ce corps attira l’attention des astronomes sur les objets « transneptuniens », leur laissant dire que comme prédit il devait en exister en grandes quantités. Aujourd'hui, plusieurs membres de la ceinture de Kuiper de taille comparable à celle de Pluton ou de Charon sont connus.
Le plus grand objet identifié dans la ceinture de Kuiper est Pluton — Éris, de taille à peine supérieure mais clairement plus massif, est un objet épars, la plupart du temps situé bien au-delà des limites de la ceinture de Kuiper.
Cette ceinture serait la source de près de la moitié des comètes qui sillonnent le Système solaire.
Ceinture de kuiper et Nuage de Oort.JPG
Ceinture de kuiper et Nuage de Oort.JPG (63.54 Kio) Consulté 1144 fois
Sous catégorie:
Les cubewano sont les membres d'une classe d'astéroïdes évoluant dans la ceinture de Kuiper qui restent à grande distance de Neptune et ne sont pas en résonance avec elle. Leurs orbites demeurent néanmoins stables car elles sont presque circulaires, à la manière des planètes. c'est cette similitude avec les planètes qui leur a donné le nom d'objet classiques de la ceinture de Kuiper. Leur rayon de révolution moyen est compris entre 42 et 48 ua. La théorie de leur formation est identique à celle des planètes, par accrétion lente de matière du disque protoplanétaire.
Quelques représentants de cette famille :
* (15760) 1992 QB1 est le premier objet transneptunien découvert depuis Pluton et Charon.
* (20000) Varuna (900 km) premier gros planétoïde découvert dans la ceinture.
* (50000) Quaoar, qui fut le plus grand planétoïde connu jusqu'à la découverte de (90377) Sedna en 2003.
* 1998 WW31 qui fut le premier objet transneptunien binaire connu après le couple Pluton-Charon.
* (58534) Logos planète double puisque son satellite Zoé (64 km de diamètre) est presque aussi massif que ce planétoïde de 80 km de diamètre.

Les plutinos sont des objets transneptuniens, membres de la ceinture de Kuiper qui sont en résonance 2:3 avec Neptune. Cela signifie qu'ils effectuent deux orbites autour du soleil pendant que Neptune en fait trois. De ce fait, et même s'ils croisent l'orbite de la planète géante, ils ne peuvent être éjectés gravitationnellement par celle-ci.
Cette caractéristique étant partagée par Pluton, ces corps ont été nommés « plutinos » (c’est-à-dire « petits plutons »).
Quelques représentants de cette famille :
* (32929) 1995 QY9 : il croise l'orbite de Neptune sans jamais s'approcher de la planète. Cette particularité est partagée par un certain nombre d'autres membres de la famille des plutinos ;
* (15836) 1995 DA2 est lui en résonance 4:3 ;
* (47171) 1999 TC36 : comme la paire Pluton-Charon, il s'agit d'un objet binaire ;
* (90482) Orcus considéré actuellement le plus grand si on excepte Pluton et sa plus grande lune Charon ;
* (28978) Ixion (759 km de diamètre) a détenu pendant quelques mois le record de taille des planétoïdes.

Un objet épars est un objet transneptunien au-delà de la ceinture de Kuiper (à environ 48 ua) dont l'orbite est fortement excentrique.
La distance d'un objet épars au Soleil varie énormément et peut atteindre une centaine d'ua et plus. Leur comportement est donc à l'inverse des cubewanos, les objets classiques de la ceinture de Kuiper, qui possèdent une orbite peu excentrique.

Nuages de Hills et d'Oort
Le nuage de Hills, parfois nommé nuage d'Oort interne, serait un disque de débris situé entre 100 à 3 000 et 30 000 à 40 000 unités astronomiques du Soleil.
Le nuage d’Oort est un vaste ensemble sphérique hypothétique de corps situé à environ 50 000 ua du Soleil18 (≈ 0,8 année-lumière).
Ces deux structures sont donc situées bien au-delà de l’orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper.
La limite externe du nuage d’Oort, qui formerait la frontière gravitationnelle du Système solaire, se situerait à plus d’un millier de fois la distance séparant le Soleil et Pluton, soit environ une année-lumière et le quart de la distance à Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil.
Newton 254/1000mm et 150/750mm sur EQ6-r Pro Goto
Lunette 72ED sur AZ GTI
LOMO 120mm
Correcteur de Coma pour F/4
Caméra Altaïr Hypercam 294c PRO TEC cooled / Touptek G3M-385C / EQMOD / Sharpcap PRO / Carte du ciel 4.2-1

Avatar de l’utilisateur
Guimby
Messages : 2970
Inscription : 23 avr. 2019, 13:08
Localisation : 24

Les Différentes classifications d'astéroïdes et d'objets Transneptuniens

Message par Guimby » 14 janv. 2020, 20:19

Excellent @mickyman23 !
HEQ5 Pro
SW 150/750 - SW 72ed - Celestron C8 vintage
ZWO Focuser - EFW Mini (LRGB) - ASI 1600mm PRO - IDAS LPS P2
---
Sony Alpha 65 défiltré entièrement
70-200 F2.8 (diaphragmé à F4) ou 85mm F1.4

Avatar de l’utilisateur
clouzot
Site Admin
Messages : 4633
Inscription : 08 avr. 2019, 23:13
Localisation : 06 et 30

Les Différentes classifications d'astéroïdes et d'objets Transneptuniens

Message par clouzot » 14 janv. 2020, 21:24

Passionnant ! Je me suis tapé une série d'articles sur les Sedna, Haumaea et Eris, et il semble y avoir controverse sur la façon de les classifier, et surtout de les faire rentrer dans le moule du modèle d'évolution du système solaire dit "de Nice" (ici on a de la grosse PL, mais on a aussi des idées :mrgreen: ). Ce qui a donné des idées bizarres à certains chercheurs, en particulier la présence d'un grosse planète pas encore découverte (j'ai du mal à y croire vu la taille du machin, entre 1 et 10 masses terrestres, mais qui sait) qui expliquerait les orbites bizarres de certains objets trans-neptuniens.
Docteur ès-Photomoches
D.U. de jeté de monture
Finaliste 2020 de la Course aux Sangliers

Tubes : Celestron 9.25 XLT (235mm f/10) — EvoGuide50 (50mm f/4.8)
Montures : Evolution — AVX
Réducteurs/Correcteurs : HyperStar v4 (f/2.2) — EvoFF — Celestron x0.63
Caméras : ZWO ASI183MC — Altair 294c ProTec
Focalisation : Focuser MicroTouch — Celestron Motor Focuser
Equipement et logiciels : NUC 8i5 (RDP) — Sharpcap — CPWI — PHD2 — HNSKY — ASTAP
Conditions : Avex Magenta, Bortle 8 (en ville) — Avex Orange, Bortle 5 (colline)

Avatar de l’utilisateur
mickyman23
Messages : 1879
Inscription : 09 avr. 2019, 07:22
Localisation : Isère

Les Différentes classifications d'astéroïdes et d'objets Transneptuniens

Message par mickyman23 » 14 janv. 2020, 21:25

clouzot a écrit :
14 janv. 2020, 21:24
en particulier la présence d'un grosse planète pas encore découverte (j'ai du mal à y croire vu la taille du machin, entre 1 et 10 masses terrestres, mais qui sait) qui expliquerait les orbites bizarres de certains objets trans-neptuniens.
Oui la fameuse planète X! :ninja:
Newton 254/1000mm et 150/750mm sur EQ6-r Pro Goto
Lunette 72ED sur AZ GTI
LOMO 120mm
Correcteur de Coma pour F/4
Caméra Altaïr Hypercam 294c PRO TEC cooled / Touptek G3M-385C / EQMOD / Sharpcap PRO / Carte du ciel 4.2-1

Répondre