Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Répondre
Avatar de l’utilisateur
ouki
Messages : 1924
Inscription : 09 avr. 2019, 22:24
Localisation : Perpignan

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par ouki » 13 déc. 2019, 02:03

Je pense que cela viens du 25
Polaroïd de l'astro.
Adepte de l'imagerie moche,pas cher sans prise e de tête :pray:
Éternel débutant.

Avatar de l’utilisateur
JOKO
Messages : 93
Inscription : 17 avr. 2019, 14:59

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par JOKO » 13 déc. 2019, 09:02

ouki a écrit :
13 déc. 2019, 02:00
Cependant si nous voulons capter l'attention d'astrams les comptes rendus malheureusement ne suffisent pas.
Ce n'est pas mon point de vue, les CROA que j'ai pu lire sur webastro et astrosurf font rêver et donnent envie d'observer, tout l'inverse des photos (je n'ai encore jamais entendu personne dire qu'il avait envie d'essayer un oculaire de vision nocturne en voyant une photo) qui au mieux attireront les critiques des astrophotographes qui diront que c'est beaucoup mieux avec une caméra bien moins onéreuse (et ils auront raison...puisque ce n'est pas du tout adapté pour de la photo).
C'est mon jugement basé sur mon ressenti personnel et les avis que j'ai pu récolter ces dernières années en développant les OVNI-M et OVNI-O.

Bien que vendeur, mon but principal n'est pas de capter l'attention des astrams mais de me faire plaisir en observant. Certes c'est agréable que d'autres apprécient également mais ce qui compte avant tout c'est de se faire plaisir avec son matériel.
Observation visuelle avec un oculaire de vision nocturne intensificateur GEN3 :
http://oculaire-vision-nocturne.jimdo.com/

Avatar de l’utilisateur
turbojf
Messages : 765
Inscription : 09 juil. 2019, 13:33
Localisation : Normandie

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par turbojf » 13 déc. 2019, 10:39

@ouki : optique avant = le 135mm

@JOKO de toutes façons, avant que tu ne prennes la plume à 23 :00, et bien, à 22 :30, dans mon salon bien au chaud, je venais de terminer la remontage de ma config astrophoto.
L’AZ-EQ5 en mode EQ, la 183C + aplanisseur de champ + Equinox 80 ED, avec le chercheur d’autoguidage.

Bien qu’étant motivé à réduire le bruit de lecture et à augmenter la résolution sur mes images vertes, j’ai décidé de mettre un terme aux bricolages en NV.
Malgré que je me sois bien amusé à explorer cette voie, d’une, ça prend du temps et de l’énergie, et de deux, le montage à base objectif de 135mm F2.8 – tube P8079HP – objectif 50mm F1.8 (en oculaire), me donne déjà toute satisfaction, pour les observations visuelles.

Alors stop, je vais finir par user les filetages de mon matériel.

Et puis les travaux d’@elpajare m’ont convaincu de refaire de la photo, mais à partir de SC et non plus de DSS. De plus les logiciels de post-traitement m’apparaissent comme plus simples d’emploi. Je suis tombé des nues lorsque j’ai pu réduire d’un seul clic, le chromatisme bleu des étoiles d’une M31 de 2015.

En parallèle de la photo, le DOB servira au VA, vu qu’il est maintenant mobile et upgradé push-to. Je dois par contre y monter une nouvelle caméra, compatible avec le RdF 0,5x 2’’.
Caméras: Altair 183C, ZWO 120MC, QHY5L-II-M
Tubes: N114/900, L80/400, ED80/500, L120/1000, D300/1500, M180/2700
Monture: AZ-EQ5
Vision nocturne: P8079HP

Lambda
Messages : 612
Inscription : 10 avr. 2019, 12:00

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par Lambda » 13 déc. 2019, 12:04

Salut! :)

alors, je viens metre mon grain de sel et radoter un peu... :mrgreen:

- D'une part, comme le dit Joko, Turbojf et Manu, ainsi qu'Olivier, le rendu istantané, l'effet "wahou", la beauté de l'image à l'intensificateur ne se retrouvent qu'en visuel à l'eoil nu derrière l'oculaire scrutant l'écran.
La dynamique de notre système de vision embarqué (si on a pas de souci ophtalmo particuliers) reste à ce jour (AMHA) encore inégalé par nos matériels/camera grand publics.
Et je pense sincèrement que vouloir faire de la photo, pour de la photo en utilisant un intensificateur n'est pas forcément optimum comme façon de faire... même en pose courte... nos CMOS/CCD actuelle font très bien le job...

MAIS

- Si on souhaite extraire un signal de l'écran phospohre, qui rase le plancher de bruit du à l'EBI, là, le couplage camera/tube II devient intéressant, avec du stacking bien mené, on arrivera à chopper en pseudo temps reel de l'information à l'écran de l'ordi ou de la cam, et donc facilement accessible à l'oeil nu observant l'écran, des informations autrement inaccessible à l'oail nu.
C'est là l'intérêt du truc....

Je repense à un exemple terrestre ou turbojf faisait de l'intégration/stacking dans son garage, et ou à l'oeil nu, leP8079HP était en échec, mais ou au final il a obtenu de l'image à l'écran...

http://astronomie-va.com/forum/viewtopi ... ac6#p13541

[/quote] J'ai fait le test que tu m'as proposé, avec ces conditions:
- objectif 24mm F2.8
- 2 pièces contiguës, séparées par une porte entrouverte de 10cm. Dans la 1ère, le noir complet où était installé le tube, dans la deuxième, légèrement illuminée par l'écran du PC portable.
2019-11-04-1722_0-CapObj_0000.PNG
Ci-dessus, le max du max avec un gain à 50% et une exposition longue de 10s. A l'oculaire pour info, il n'y a rien à voir.
J'ai constaté que la caméra produit une image dépourvue de vibrations et de "bruit", bien plus propre qu'à l'oculaire. Elle sert de filtre amplificateur. :lol: :lol:
[/quote]

L'image obtenue est esthétiquement parlant pas terrible, mais l'information est là... inaccessible avec l'intensificateur équippée de la meme optique, avec simplement l'oeil à l'oculaire....

donc en fait:

- Si les objets terrestres ou Astros qu'on suhaite observer sont assez lumineux (pas assez pour l'oeil au telescope classique) pour ressortir du bruit de fond du tube, alors clairement, c'est mieux de provilégier l'observation classique de l'écran phosphore à l'oculaire+oeil... On tirera de cela les plus belles images, les plus beaux moments d'observation avec la plus belle esthétique, clairement.

- Si les objets terrestres ou Astros qu'on souhaite observer ne sont pas assez lumineux, et qu'ils sont noyés dans le bruit de fond du tube, pour une optique collectrice donnée, alors clairement le couplage camera/tube plus du stacking bien mené et jouer sur l'histogramme, dark à la vole, patte de lapin, toison de sanglier béni par les dieux, ce que vous voulez vont clairement faire ressurgir le signal qui nous intéresse, à l'écran de l'ordi.... Maintenant, au prix d'une resolution pus ou moins degrade, d'une dynamique de l'image plus ou moins limitée, mais il y'aura quelque chose à observer...

C'est pur ca que perso, j'ai toujours mon gros bouzin "ICCD du pauvre" en branle ans un coin, un tube II champ large utilisable en visuel classique ou couplabel avec un simple APN, et mon vieux gen 3 à demeure avec un objectif lumineux et un simple oculair pour faire du visuel amplifié "entre le café et la poire".

Après en point additionnel... On est bien ici, parce qu'on ne se bride pas dans nos activités et CROVA.... mettre une photo ou pas de photo, faire dui CROVA purement epistolaire, ou illustré, perso, j'aime tout... Peut-être juste se rappeler de temps en temps que l'image publiée ici n'est pas une finalité en soi, mais illustre la faisabilité d'une manip, observation ?

À vous les studios...

à+,
Lambda

manu33
Messages : 116
Inscription : 12 avr. 2019, 15:52

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par manu33 » 15 déc. 2019, 20:32

bien Résumé mon @Lambda !

Et puis d'une soirée a une autre, le ciel est tellement variable que les sensations ( même en photo) sont incomparables!!
J'ai souvenir d'avoir passer une soirée quasi complète sur des nébuleuse planétaires avec un hyperion 5mm avec barlow x2, des détails excellents, le lendemain , un autre essais, et là, déception comparé a la veille...
donc vraiment l'astro, c'est dur, je penses que la NV permet ( a confirmer avec d'autre sessions ) de voir plus , la photo, c'est la photo, la visuel et encore plus avec la NV, s'apprécie "nature" ;)
J'ai pris du plaisir cette semaine a sortir cette mosaïque au C9 ( je précise que ce n'est pas pour étaler quoi que ce soit , mais bien pour partager )

https://cdn.astrobin.com/thumbs/Vp2xREC ... hqkGbg.jpg

Attention c'est long a charger 9107 x 8974

et je prends également du plaisir en visuel et ça de plus en plus et ça commence a prendre plus de place que la photo...
A chacun ses plaisirs :ninja: :ninja:

Manu

Avatar de l’utilisateur
turbojf
Messages : 765
Inscription : 09 juil. 2019, 13:33
Localisation : Normandie

Projet d'oculaire à base de tube intensificateur P8079HP

Message par turbojf » 15 déc. 2019, 22:14

:clap: Grandiose ta Lune @manu33
Merci pour le partage.
Caméras: Altair 183C, ZWO 120MC, QHY5L-II-M
Tubes: N114/900, L80/400, ED80/500, L120/1000, D300/1500, M180/2700
Monture: AZ-EQ5
Vision nocturne: P8079HP

Avatar de l’utilisateur
turbojf
Messages : 765
Inscription : 09 juil. 2019, 13:33
Localisation : Normandie

Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Message par turbojf » 29 déc. 2019, 10:41

Hier soir, alors que le ciel se dégageait progressivement, je m'interrogeais quand même, cela valait-il le coup d'installer le matériel?
P’tèt ben qu’oui, p’tèt ben qu’non.
Et pis au final, je me suis rabattu sur le tube PVC à vision nocturne. 8-)
Facile, un bouchon à enlever et un inter à basculer, et me voila déjà parti pour une contemplation, à main levée, sans contraintes.
Bien que quelques nuages descendaient encore d'Angleterre pour venir occulter l'horizon N-E, j'ai pu visiter dans l'ordre, M42, M45, M38 l'amas de l'étoile de mer, M31.
Puis j'ai voulu revoir la Flamme, et là impossible, alors cet échec m'a fait douter, avais-je vraiment vu cette NGC 2024 la fois précédente. Très certainement, puisque les conditions de visibilité étaient largement meilleures.
Toutefois, les nuages s’estompant graduellement, j'entrepris de poser la monture à son emplacement repéré, pour soulager mes petits bras musclés, de ces deux kilos de verre et de plastique.
Et tant qu'à faire, puisque le tube est maintenant stabilisé, pourquoi ne pas faire quelques photos souvenir?
Pas envie de sortir le PC, pas envie d'allumer la monture, pas motivé mais disposé quand même à ne pas laisser passer cette opportunité.

Alors, j'ai permuté le bouchon visuel avec le bouchon caméra, posé la tablette sur la table de jardi
Et puis,ça va plaire à @ouki , ASICAP une fois opérationnel, les freins libérés, j'ai pointé manuellement vers M42, M45, et M38.

Nota: j'ai revu l'intitulé de ce fil, le terme "expérimentations" me paraît maintenant plus approprié, il remplace donc "oculaire".
P_20191229_092934.jpg
P_20191229_092934.jpg (12.42 Kio) Consulté 188 fois
P_20191229_092855.jpg
P_20191229_092855.jpg (15.01 Kio) Consulté 188 fois

Optique: 135mm f2.8
Tube NV: l'habituel P8079HP
Caméra: ZWO ASI 120MC, objectif all sky 2.1mm
Pose: 1x +/-500ms
Logiciel de capture: ASICAP

NGC 2024 à peine visible mais elle est bien là
28-12-2019.jpg
M38
28-12-2019 star fish.jpg
Caméras: Altair 183C, ZWO 120MC, QHY5L-II-M
Tubes: N114/900, L80/400, ED80/500, L120/1000, D300/1500, M180/2700
Monture: AZ-EQ5
Vision nocturne: P8079HP

Lambda
Messages : 612
Inscription : 10 avr. 2019, 12:00

Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Message par Lambda » 29 déc. 2019, 11:14

Merci encore pour ce chouette CROVA, Turbojf! L'esprit du truc est la!

Pour l observation de visu au tube de la Flamme, c'est en effet possible, mais avec un bon ciel quand meme..
Je l ai observee quelques fois au sein du massif ardennais, loin de toute PL, au P8079HP equipe d un LOMO 160mm f/d=2 et d un oculaire de 30 mm de focale.

Sous mon ciel orange ultra urbain batave, a peine entrapercue, mais enregistrable a la camera, comme toi (avec d'ailleurs a peu pres les memes temps de pose en one shot) mais en bien moins joli a voir :D... avec une optique ouverte a 7 aussi, ca n'aide pas forcement dans ce cas la...

http://astronomie-va.com/forum/viewtopi ... 987dbe924b

En tout cas, ton CROVA montre bien je trouve l interet de coupler une camera a un tube II, pour en repousser les limites de detection, meme si cela se fait en general au prix d'une perte de resolution et de dynamique. Et puis avec ton systeme de bouchon, c'est facile de concilier facilement les 2 modes d'utilisation du tube!

a+!
Lambda

Avatar de l’utilisateur
ouki
Messages : 1924
Inscription : 09 avr. 2019, 22:24
Localisation : Perpignan

Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Message par ouki » 30 déc. 2019, 00:03

Un petit compte rendu bien sympa.
En effet la flamme est bien visible.
Bizarre que je n'arrive pas a la choper :think: .

Oui en effet suis content pour asicap merci de mettre en avant cette application ;) qui facilite la vie.

Comme le dis notre maitre @Lambda l'esprit de partage est bien là dans notre tres petite communauté Nv francophone 》c'est important malgré que nous soyons loinnnnn des résultats de nos amis d 'outre atlantique nous n'avons pas a rougir car nous existons c'est bien le plus important.

Ouki

Avatar de l’utilisateur
ouki
Messages : 1924
Inscription : 09 avr. 2019, 22:24
Localisation : Perpignan

Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Message par ouki » 30 déc. 2019, 00:13

Quand même pour en avoir le coeur net je viens de comparer nos observations respectives.
Y as pas photo tu obtient beaucoupppppp plus de signal que sous mon ciel urbain :think: .
Tout s'explique.
En même temps c'est un peu normal.

Dans ton orion et cocher y as du monde....... ce qui explique mes difficultés a trouver mes cibles en manuel malgré le telrad.
Polaroïd de l'astro.
Adepte de l'imagerie moche,pas cher sans prise e de tête :pray:
Éternel débutant.

Avatar de l’utilisateur
turbojf
Messages : 765
Inscription : 09 juil. 2019, 13:33
Localisation : Normandie

Expérimentations autour d'un tube intensificateur P8079HP

Message par turbojf » 04 janv. 2020, 05:16

04/01/2020, 3h30, je ne trouve toujours pas le le sommeil, peut-être que le café absorbé vers 1h00 n'aide pas.
Peut-être également le ciel clair vu à notre retour.

Alors, à 3h31, je quitte mon lit douillet pour rejoindre le salon où de là, j'installe la configuration légère.
Le tube intensificateur est monté sur une monture AZ GOTO de type Nexstar GT, que je dois manœuvrerer à la main car je ne dispose pas de la raquette adaptée.
Le tube est lui équipé de l'habituel 135mm f/2.8 et de la caméra ZWO ASI 120MC


J'installe le PC et la tablette sur la table bistrot, et je prends place sur un pliant de campeur.
Des cris d'animaux nocturnes résonnent au lointain, mais pas de quoi m'effrayer.

Pendant ces deux heures d'observation, je solliciterai systématiquement nova-astrometry, pour m'y retrouver, ne disposant ni du goto ni d'un chercheur.
Je démarre en visant Dubbhe assez haute dans le ciel et j'en profite pour parfaire la MAP de l'objectif.
Je vais ainsi descendre le long de la Grande Ourse, par Merak, M108, Phecta, M109, Megrez, Mizar er Alcor, Alkaid, jusqu'à rejoindre M51.

Alkaid illumine la vue suivante, un stack de 51x100ms, soit 5s de pose cumulée, et si l'oeil s'atarde, M51 est déjà visible.
Alkaid_Stack_51frames_5s_WithDisplayStretch.jpg
et après avoir glissé vers la droite, victoire, une mini M51 bien visible se présente, en 270x100ms
m51_Stack_270frames_27s_WithDisplayStretch.png
Je tente une traversée, toujours vers la droite, à l'horizontale pour rejoindre M63. Je précise que la navigation d'astre en astre est très facile car le PC affiche une vue à l'endroit.

Je doute d'être en présence de M63 car franchement, la tachouille qui lui correspondrait ne saute pas aux yeux.
M63 dash board.JPG
M63_Stack_107frames_11s_WithDisplayStretch.png
M63 annotée.JPG
Du monde, en voilà avec la chaîne de Markarian que j'ai réussi à atteindre, après 3 ou 4 points intermédiaires de navigation.

Ici, je vous présente une comparaison entre la capture d'écran du liveview et un stack de 100x100ms.

Capture Markarian 100ms g=5%.JPG
Stack Markarian 100ms g=5%.JPG
Stack Markarian 100ms g=5%.JPG (39.51 Kio) Consulté 110 fois
Markarian annotée.JPG

Il est 5h30, j'ai froid, je fatigue, je retourne au plumard. :mrgreen:
Caméras: Altair 183C, ZWO 120MC, QHY5L-II-M
Tubes: N114/900, L80/400, ED80/500, L120/1000, D300/1500, M180/2700
Monture: AZ-EQ5
Vision nocturne: P8079HP

Répondre